Témoignages de deux stagiaires en communication à Terre d’illich

« Je m’appelle Laura, j’ai 20ans, je suis en 3ème année de Licence Sciences de l’Information et de la Communication à l’UCO d’Arradon. Chaque année nous réalisons un stage en entreprise. Cette année j’ai voulu faire un stage qui sorte de l’ordinaire et des entreprises classiques… Pour le coup j’ai trouvé la bonne structure ! Terre d’illich, déjà un nom qui fait rêver

Afin de mieux comprendre l’approche des chevaux, Martine nous a proposé une séance de découverte du Cheval Management. Cette expérience a été très surprenante et enrichissante sur notre manière de percevoir la communication avec l’animal mais aussi avec les hommes.

Ce qui m’a beaucoup plus à Terre d’illich est d’avoir une certaine autonomie. Nous pouvions travailler à notre rythme. Si l’on veut passer un moment dans les prés avec les chevaux on peut y aller sans problème. Je me suis rendue compte que moins on stresse et plus nous sommes finalement efficace et productif ! En plus, les chats sont toujours dans les parages pour nous faire part de leurs ronronnements et de leurs câlins.

J’ai aussi beaucoup apprécié les échanges avec les différentes personnes qui sont passées par Terre d’illich : les équitudiant(e)s, Cynthia qui nous a fait découvrir le yoga avec le cheval, Fauve qui nous à exposé ses très belles peintures, Jean-Paul l’apiculteur de Terre d’illich, Patricia la voisine de Terre d’illich, Wendy de Chamomile Cuisine… Toutes ces rencontres aussi différentes les unes que les autres montrent l’ouverture de Terre d’illich aux autres et surtout l’intérêt qu’ils portent à chacun d’entre eux. Ici tout le monde trouve sa place.

Moi qui voulais un stage différent c’est réussi ! J’ai passé un super stage où j’y ai appris beaucoup de choses sur les chevaux, la nature, les autres et moi même. Merci à Mireille, Martine, Aurore et Gilbert de nous avoir permis de vivre cette expérience inoubliable ! Je suis impatiente de revenir en Terre d’illich ! »

De gauche à droite: Tiphaine, Pipo et Laura

De gauche à droite: Tiphaine, Pipo et Laura

« Je m’appelle Tiphaine, j’ai 21 ans, et je suis en 3ème année de Licence des Sciences de l’Information et de la Communication à l’UCOBS d’Arradon. Pour ces deux mois de stage,  j’ai choisit Terre d’illich, un lieu que je ne connaissais pas, et atypique. Lorsque je suis venue, je suis tombée amoureuse de l’endroit : de la nature, des chevaux, des chats, et surtout une équipe très sympa. Mireille nous a décrit Terre d’illich, mais aussi son monde équestre : l’Equitude. On se demande ce qu’est l’Equitude, mais lorsque que l’on travaille à leur côté, ce mot prend tout son sens. C’est de l’équitation, mais avec de la communication non verbale sans violence, une compréhension de l’animal, et surtout une connexion à lui.

Pour pouvoir mener à bien nos missions, on travaille dans un studio calme, avec Gilbert qui est là pour nous faire rire. Nos missions étaient de poursuivre les publications sur Internet : le compte Facebook et le blog. J’ai également fait de la photographie. Etant photographe amateur, j’ai pu photographier les cours des enfants, les stages à thème, les chevaux, … Cela m’a permis de rencontrer des personnes authentiques: Cynthia et son approche du yoga, Patricia la voisine de Terre d’illich, Jean-Paul l’apiculteur, les équitudiants, … Ces missions ont pu se faire autour d’une équipe qui donne toujours le meilleur d’elle-même, calme, et où le cheval prend une très grande place.

En plus de tout ce travail, on apprend beaucoup de leur philosophie peu commune : celle des Créatifs Culturels. Ils pensent beaucoup au ressenti, l’émotion que l’on transmet, l’environnement, l’écologie, et surtout au bien-être du cheval (Ici, le cheval est libre).

En Terre d’illich, on en apprend sur les chevaux et les humains, nous-même (Cf. Cheval Management), le partage, le respect, et l’écoute !

Terre d’illich, c’est un endroit où l’on vient sans la peur de se faire juger et qui nous donne la motivation pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions. L’équipe m’a donné l’envie de continuer l’expérience avec les chevaux. Je les remercie pour ces sept semaines que je n’ai pas vu passer, ce fut une très bonne expérience. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s