Témoignage d’une équitudiante qui a rencontré son cheval, partenaire de vie

Le fait d’avoir un cheval est un rêve de gosse chez moi. J’ai attendu 40 avant que ça marche mais c’est devenu possible grâce à Terre d’Illich. Ça tient du miracle pour moi, c’était inimaginable.
Quand j’ai découvert Terre d’Illich, ça faisait 25 ans que je n’avais pas côtoyé les chevaux. Après 6 ans d’équitation dans un centre équestre fédéral, j’ai arrêté de monter à cheval à l’adolescence car on me poussait à faire des concours et à monter des chevaux « difficiles ». Je ne me voyais pas remonter dans un centre équestre fédéral, j’avais peur et l’approche ne me convenait pas.
Un jour, on discutait cheval au boulot et une collègue m’a dit « Je suis dans un super endroit, viens me voir, ça s’appelle Terre d’Illich !».
J’y suis allé avec elle et je me suis dit que Terre d’Illich était peut-être un bon endroit pour reprendre doucement contact avec les chevaux.

Maï Britt et Quali

1ère rencontre, 1er moment de tendresse entre Maï-Britt et sa jument Quali

Ce que j’ai aimé quand je suis arrivé à Terre d’Illich, c’est qu’il n’y a pas de jugements, pas de pré-requis, on m’a accepté comme j’étais, avec mes peurs, sans pression.
L’Équitude (l’approche des chevaux proposée à Terre d’Illich) m’a permis de revivre ma passion, parce que je n’avais pas décroché, je l’avais enfouie au fond de moi en me disant que le cheval ce n’était pas pour moi.
Terre d’Illich a rendu possible ce qui était impossible pour moi, je pensais que les chevaux c’était mort pour moi, le contexte des centres équestres fédéraux ne me convenait pas. Au début je ne pensais pas remonter à cheval et je l’ai fait. Je suis restée 5 ans à Terre d’Illich et j’ai eu de plus en plus envie d’avoir mon propre cheval.
Aujourd’hui, ça fait 1 an que j’ai ma jument. Au début je ne pensais jamais sortir avec ma jument, il y a 2 semaines, j’ai fait une balade de 2h aux trois allures sans peur et sans mors.
Si je devais qualifier l’Équitude en 2 mots, je dirai ouverture d’esprit et capacité à rendre les choses possibles.

Maï-Britt


Terre d’Illich
Le monde selon les chevaux

Expérience d’Equitude: Patricia raconte

Stage du Cheval, le Yoga et Moi

Terre d’illich était la ferme de mes parents. Depuis 5 ans, je vis à côté des chevaux sans pour autant les côtoyer, j’avais une grande appréhension, le cheval me faisait peur. Puis, l’équipe Terre d’illich m’a proposé le stage de Cynthia : le Cheval, le Yoga et Moi. Face à lui, j’avais toujours cette peur de par sa taille imposante, mais Cynthia m’a aidé à la surpasser. Du fait qu’elle me soit inconnue, j’ai eu confiance en elle, on était en osmose. J’ai été capté par le cheval qui m’a apporté un effet de zénitude. Je me suis complètement abandonnée,laissée porté par moi-même, Cynthia et le cheval.Patricia Il n’a pas été contraignant, et s’est adapté à mon état d’esprit, nous étions en harmonie. Cynthia m’a donné envie d’aller de l’avant par le geste de lever le bras vers le haut pour donner la direction au cheval, j’ai eu une grande émotion, un déclic.

« Je me suis surprise à être sur le cheval tout en ramenant un deuxième, un noir en plus ».

J’ai été ravie d’avoir fait cette expérience qui m’a apporté une belle découverte. Je vais donc poursuivre cette aventure avec le cheval et Terre d’ilich.

Patricia 1

Le monde selon les chevaux http://www.terredillich.com

Marion, équitudiante de 9 ans, apprend à apprivoiser sa peur.

Marion, équitudiante de 9 ans, apprend à apprivoiser sa peur. La pratique de l’équitude lui permet de travailler sur ses angoisses qui la démunissent au quotidien dans de nombreuses autres situations. Princesse est la ponette qui lui offre l’opportunité de vaincre ses appréhensions et de reprendre confiance en elle. Les cours individuels qu’elle prend une semaine sur deux, lui ont permis de continuer les cours collectifs qu’elle supportait de moins en moins. Les cours en groupe lui procurent un stress qu’elle ne contrôle pas dû à son manque d’autonomie à ce jour. L’imposante carrure de ce mammifère et son imprévisibilité rendent Marion<br /><br /> anxieuse. Aidée de Mireille, elle s’exerce à respirer et à guider son poney selon<br /><br /> son propre ressenti et en prenant en compte son environnement. La pratique de l’Équitude l’aide ainsi à reconnaître ses émotions, à les accepter et à les apaiser.

La pratique de l’équitude lui permet de travailler sur ses angoisses qui la démunissent au quotidien dans de nombreuses autres situations. Princesse est la ponette qui lui offre l’opportunité de vaincre ses appréhensions et de reprendre confiance en elle. Les cours individuels qu’elle prend une semaine sur deux, lui ont permis de continuer les cours collectifs qu’elle supportait de moins en moins. Les cours en groupe lui procurent un stress qu’elle ne contrôle pas dû à son manque d’autonomie à ce jour. L’imposante carrure de ce mammifère et son imprévisibilité rendent Marion anxieuse. Aidée de Mireille, elle s’exerce à respirer et à guider son poney selon son propre ressenti et en prenant en compte son environnement. La pratique de l’Équitude l’aide ainsi à reconnaître ses émotions, à les accepter et à les apaiser.
http://terredillich.com Le monde selon les chevaux.