A chaque mot sa réalité

Le néologisme est la création d’un nouveau mot, ou l’apparition récente de celui-ci dans une langue. Terre d’illich a créé le sien : »l’Equitude ». Le néologisme est aussi l’émergence d’une nouvelle réalité.

A chaque mot sa réalité

De l’Ecuyer au Chevalier

Au Moyen-Age, on ne devient Chevalier qu’au terme d’unelongue éducation couronnée par l’adoubement. Certains ordres de la chevalerie étaient réputés pour être de grands communicants avec leurs chevaux, le compagnon privilégié d’une vie. Durant cette période de formation, l’apprenti chevalier est appelé Ecuyer. Par la suite, l’Ecuyer désignera un cavalier capable d’enseigner l’équitation autant que d’instruire un cheval de manège…

Du Cavalier à l’Equitudiant

Cavalier désigne la personne qui pratique l’équitation. L’équitation pratiquée aujourd’hui est l’héritière de l’équitation militaire dont le but était de rendre opérationnel rapidement un nombre important de soldats… dans ce but, les considérations éthiques avaient peu de place. C’est peut-être la raison pour laquelle,  dans le langage commun, on parle d’une « attitude cavalière » pour désigner une manière discourtoise d’agir. On dit aussi « à la hussarde ». Les Hussards étaient des soldats cavaliers.

L’état amoureux plutôt que tomber … !

En 2008, lors de la création de Terre d’illich, nous avons voulu exprimer une nouvelle réalité dans la continuité de l’histoire équestre, c’est pourquoi nous avons inventé un mot : l’Equitude®. L’Equitude® est une pratique équestre qui remet la relation entre l’humain et le cheval au 1er plan, ce qui permet de cultiver en soi « l’état amoureux ». A noter que cela n’a rien avoir avec le fait de tomber… bien que l’un n’empêche pas l’autre.

Les pratiquants de l’Equitude® …

…Sont appelés les Equitudiants. A notre connaissance, il n’y a qu’à Terre d’illich qu’il y a des Equitudiants, bien que de nombreuses formes de l’Equitude® ont toujours existé de part le monde et se développent encore de nos jours. Peut-être le prélude d’une nouvelle génération de Chevaliers du nouveau monde au 21 ème siècle ?

http://terredillich.com Le monde selon les chevaux.

Marion, équitudiante de 9 ans, apprend à apprivoiser sa peur.

Marion, équitudiante de 9 ans, apprend à apprivoiser sa peur. La pratique de l’équitude lui permet de travailler sur ses angoisses qui la démunissent au quotidien dans de nombreuses autres situations. Princesse est la ponette qui lui offre l’opportunité de vaincre ses appréhensions et de reprendre confiance en elle. Les cours individuels qu’elle prend une semaine sur deux, lui ont permis de continuer les cours collectifs qu’elle supportait de moins en moins. Les cours en groupe lui procurent un stress qu’elle ne contrôle pas dû à son manque d’autonomie à ce jour. L’imposante carrure de ce mammifère et son imprévisibilité rendent Marion<br /><br /> anxieuse. Aidée de Mireille, elle s’exerce à respirer et à guider son poney selon<br /><br /> son propre ressenti et en prenant en compte son environnement. La pratique de l’Équitude l’aide ainsi à reconnaître ses émotions, à les accepter et à les apaiser.

La pratique de l’équitude lui permet de travailler sur ses angoisses qui la démunissent au quotidien dans de nombreuses autres situations. Princesse est la ponette qui lui offre l’opportunité de vaincre ses appréhensions et de reprendre confiance en elle. Les cours individuels qu’elle prend une semaine sur deux, lui ont permis de continuer les cours collectifs qu’elle supportait de moins en moins. Les cours en groupe lui procurent un stress qu’elle ne contrôle pas dû à son manque d’autonomie à ce jour. L’imposante carrure de ce mammifère et son imprévisibilité rendent Marion anxieuse. Aidée de Mireille, elle s’exerce à respirer et à guider son poney selon son propre ressenti et en prenant en compte son environnement. La pratique de l’Équitude l’aide ainsi à reconnaître ses émotions, à les accepter et à les apaiser.
http://terredillich.com Le monde selon les chevaux.