Témoignages de deux stagiaires en communication à Terre d’illich

« Je m’appelle Laura, j’ai 20ans, je suis en 3ème année de Licence Sciences de l’Information et de la Communication à l’UCO d’Arradon. Chaque année nous réalisons un stage en entreprise. Cette année j’ai voulu faire un stage qui sorte de l’ordinaire et des entreprises classiques… Pour le coup j’ai trouvé la bonne structure ! Terre d’illich, déjà un nom qui fait rêver

Afin de mieux comprendre l’approche des chevaux, Martine nous a proposé une séance de découverte du Cheval Management. Cette expérience a été très surprenante et enrichissante sur notre manière de percevoir la communication avec l’animal mais aussi avec les hommes.

Ce qui m’a beaucoup plus à Terre d’illich est d’avoir une certaine autonomie. Nous pouvions travailler à notre rythme. Si l’on veut passer un moment dans les prés avec les chevaux on peut y aller sans problème. Je me suis rendue compte que moins on stresse et plus nous sommes finalement efficace et productif ! En plus, les chats sont toujours dans les parages pour nous faire part de leurs ronronnements et de leurs câlins.

J’ai aussi beaucoup apprécié les échanges avec les différentes personnes qui sont passées par Terre d’illich : les équitudiant(e)s, Cynthia qui nous a fait découvrir le yoga avec le cheval, Fauve qui nous à exposé ses très belles peintures, Jean-Paul l’apiculteur de Terre d’illich, Patricia la voisine de Terre d’illich, Wendy de Chamomile Cuisine… Toutes ces rencontres aussi différentes les unes que les autres montrent l’ouverture de Terre d’illich aux autres et surtout l’intérêt qu’ils portent à chacun d’entre eux. Ici tout le monde trouve sa place.

Moi qui voulais un stage différent c’est réussi ! J’ai passé un super stage où j’y ai appris beaucoup de choses sur les chevaux, la nature, les autres et moi même. Merci à Mireille, Martine, Aurore et Gilbert de nous avoir permis de vivre cette expérience inoubliable ! Je suis impatiente de revenir en Terre d’illich ! »

De gauche à droite: Tiphaine, Pipo et Laura

De gauche à droite: Tiphaine, Pipo et Laura

« Je m’appelle Tiphaine, j’ai 21 ans, et je suis en 3ème année de Licence des Sciences de l’Information et de la Communication à l’UCOBS d’Arradon. Pour ces deux mois de stage,  j’ai choisit Terre d’illich, un lieu que je ne connaissais pas, et atypique. Lorsque je suis venue, je suis tombée amoureuse de l’endroit : de la nature, des chevaux, des chats, et surtout une équipe très sympa. Mireille nous a décrit Terre d’illich, mais aussi son monde équestre : l’Equitude. On se demande ce qu’est l’Equitude, mais lorsque que l’on travaille à leur côté, ce mot prend tout son sens. C’est de l’équitation, mais avec de la communication non verbale sans violence, une compréhension de l’animal, et surtout une connexion à lui.

Pour pouvoir mener à bien nos missions, on travaille dans un studio calme, avec Gilbert qui est là pour nous faire rire. Nos missions étaient de poursuivre les publications sur Internet : le compte Facebook et le blog. J’ai également fait de la photographie. Etant photographe amateur, j’ai pu photographier les cours des enfants, les stages à thème, les chevaux, … Cela m’a permis de rencontrer des personnes authentiques: Cynthia et son approche du yoga, Patricia la voisine de Terre d’illich, Jean-Paul l’apiculteur, les équitudiants, … Ces missions ont pu se faire autour d’une équipe qui donne toujours le meilleur d’elle-même, calme, et où le cheval prend une très grande place.

En plus de tout ce travail, on apprend beaucoup de leur philosophie peu commune : celle des Créatifs Culturels. Ils pensent beaucoup au ressenti, l’émotion que l’on transmet, l’environnement, l’écologie, et surtout au bien-être du cheval (Ici, le cheval est libre).

En Terre d’illich, on en apprend sur les chevaux et les humains, nous-même (Cf. Cheval Management), le partage, le respect, et l’écoute !

Terre d’illich, c’est un endroit où l’on vient sans la peur de se faire juger et qui nous donne la motivation pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions. L’équipe m’a donné l’envie de continuer l’expérience avec les chevaux. Je les remercie pour ces sept semaines que je n’ai pas vu passer, ce fut une très bonne expérience. »

Témoignages de trois stagiaires en communication à Terre d’illich

« Je m’appelle Xavier, je suis en deuxième année en Licence Sciences de l’Information et de la Communication à l’Université Catholique de l’Ouest à Arradon. J’effectue un stage d’un mois avec deux autres étudiantes au sein de l’écurie Terre d’illich, où plusieurs missions nous ont été confié afin de modifier, de créer ou d’améliorer le système de communication.

Terre d’illich n’est pas seulement une écurie, elle aspire à bien plus, notamment à une production de produits Bio, cours de cuisine et différents stages aussi diversifié les uns que les autres, mais qui tourne toujours autour du cheval. On ressent l’envie de chaque membre de vouloir donner le meilleur d’eux-mêmes, afin d’arriver aux résultats qu’ils se sont fixés.

L’ambiance de Terre d’illich est très agréable, très calme et très reposante. Ils forment une grande famille dans laquelle les chevaux occupent une grande place. Ce phénomène représente un contexte de travail très agréable et la motivation nécessaire afin d’accomplir un travail qui pourra leur permettre d’avancer dans leur projet.

Je suis heureux de pouvoir apporter mon aide durant ce stage afin de pouvoir faire un petit peu avancé leurs projets qui se concrétisent au fur et à mesure que le temps passe. »

« Je m’appelle Salomé, j’ai 20 ans et je suis comme les autres en Licence Information-Communication en seconde année. Pour mon stage, je ne savais pas où aller car je n’ai pour le moment aucune idée de projet professionnel concret. C’est alors que mon amie Sophie m’a parlé de l’endroit où elle faisait son stage, apparemment, ils rechercheraient encore un ou deux stagiaires en communication en plus.

Après un bref échange téléphonique, je me suis rendue sur place, c’est à ce moment que j’ai eu mon coup de cœur pour Terre d’illich. Le cadre, les chevaux, les acteurs, les idéaux, la philosophie, les projets, m’ont plu et intéressé. Peu de temps après un autre ami, Xavier, c’est joint à nous pour son stage, c’était parfait. Nous travaillons dans un petit studio au-dessus de leur accueil, on a des canapés, un lit, des bureaux évidemment, et même une salle de bains. Bref « On se met bien quoi ! »

Gilbert travaille souvent avec nous au bureau, ce qui est parfait car il est toujours disponible si nous avons des doutes, des questions, il est là. Mireille et Martine, c’est autre chose, toujours à gauche ou à droite. Il est difficile de les intercepter. Martine disait que Terre d’illich est une véritable ruche, on devine qui fait les abeilles. Nous avons quand même tous les matins un moment avec Mireille pour faire un bilan. Ce qui est agréable, c’est que nous avons toujours notre mot à dire et qu’ on se sent écouté… Bref, à Terre d’illich, ils sont humains. »

« Nos missions ? Gérer la communication internet, c’est-à-dire, faire et programmer les futurs posts sur Facebookcréer et gérer le blog, faire les finitions du site internet, faire des affiches afin de promouvoir les stages à venir. Du coup, on rédige, met en page interview, photographie, on s’immerge complètement dans la vie du centre équestre. J’ai appris beaucoup ici, nous avons eu un cours sur WebCreator avec Cédric leur informaticien, j’ai découvert comment faire une programmation Facebook…

Mais je n’ai pas seulement appris sur la communication, j’ai appris beaucoup sur leur philosophie, qu’elle en est devenue mienne : les créatifs culturels. J’ai découvert l’Equitude, le Cheval Management auquel on a pu participer à une séance. J’ai appris sur les chevaux et j’ai découvert par la même occasion que je me sentais bien avec ces animaux, j’aimerais en apprendre plus sur eux.

Très vite, on se sent chez soi à Terre d’illich, en toute honnêteté, je n’ai aucune envie de quitter cet endroit et encore moins pour retourner à la fac, mais chaque bonne chose à une fin n’est-ce pas ?

image

De gauche à droite: Sophie, Xavier et Salomé.

Je me nomme Sophie, j’ai 19 ans et je suis à l’UCO d’Arradon avec Salomé et Xavier. J’effectue un stage d’1 mois à Terre d’illich, une écurie pas comme les autres. « Ici on ne fait pas de l’équitation mais de l’Equitude » m’a dit Mireille lors de mon entretien. Concept que je n’arrivais pas bien à cerner avant de travailler chez eux, mais qui attisait ma curiosité. Notre rôle au sein de cette écurie vise à améliorer et créer des axes de communicationpour le site internet, le Facebook, le blog ou encore les stages qui y sont proposées. Pour cela, il nous aura fallu concevoir des affiches, des postes, des articles ainsi que des montages photos. Pour ma part, j’ai trouvé ce stage particulièrement intéressant car il se détache du monde de l’entreprise brut. Il permet ainsi de nous préparer à travailler pour des domaines que l’on ne connait pas et avec des philosophies peu communes.

Terre d’illich s’associe aux mœurs des créatifs culturels, ce qui est totalement nouveau pour nous mais très enrichissant. Ici on pense émotionressentienvironnement et chevalavant tout. Il est alors possible d’ouvrir des champs de réflexion insolite, en marge de celle que l’on retrouve dans notre société contemporaine. Cette écurie nous apprend à ouvrir notre esprit et surtout être créatif dans ce qui n’a pas l’habitude d’être exploré. L’Equitude comme le Cheval Mangement sont représentatif de cette idéologie en nous poussant à explorer notre moi intérieur.

Un processus bénéfique dans l’émergence de connexions dont nous n’avons pas forcément conscience. Il est difficile de mettre des mots sur l’étendu de ces perceptions psychiques, d’autant plus qu’il est difficile d’aller les chercher pour les apprivoiser et les faire évoluer. C’est pourtant le plan d’action de Terre d’illich qui nous incite à les remarquer, les faire émerger et les travailler. Par cette complexité, il est plus facile de vivre ces expériences plutôt que de chercher à les comprendre, comme il est plus facile de faire agir notre corps plutôt que d’en comprendre le fonctionnement.

En d’autre terme, l’écurie Terre d’illich regroupe tous ces éléments par des mises en situation avec le cheval, afin de nous faire vivre une expérience hors du commun.

http://terredillich.com Le monde selon les chevaux.